Bien-être

Comment augmenter son plaisir sexuel?

Parler de sexe c’est inévitablement parler de plaisir. L’un ne va pas sans l’autre, car même si les pratiques sexuelles diffèrent selon les individus, le plaisir est le but recherché.

Les accessoires, armes pour booster le plaisir?

L’ennemi le plus redoutable de la relation en couple, c’est la monotonie. On peut la retrouver partout dans le quotidien mais aussi dans le lit. Alors comment lutter contre cet ennemi sournois? varier les plaisirs.

Et c’est là que la communication prend tout son sens. Je dois être capable d’exprimer mes envies, mes fantasmes à mon partenaire comme lui doit être capable de les accepter dans le respect mutuel.

Varier les plaisirs c’est varier les positions, les lieux, jouer des rôles. La liste est sans fin pour peu qu’on ait un peu d’imagination. On peut aussi introduire des accessoires comme les sex-toys

sex toy rouge

Les sex-toys

Ils se sont démocratisés, il y en a de toutes les couleurs, de toutes les formes, pour hommes et pour femmes. Le but recherché est le plaisir solitaire ou en couple comme l’explique très bien les-sextoys-de-jules-et-lola qui font un test sur le stimulateur de couple. L’article résume bien le sujet avec une analyse des sensations ressenties chacun de leur côté.

C’est cet angle là qui me plaît, l’idée que les accessoires soient à la disposition du couple pour augmenter le plaisir et non un substitut à un manque sexuel quelconque.

Si on devait résumer la situation, disons que chacun va chercher le plaisir à sa façon et l’intensité de ce dernier dépendra des circonstances et du contexte.

Il n’y a pas un mais des plaisirs. Ce qui compte c’est d’en prendre!

Le plaisir, une histoire de chimie…

Nous ressentons du plaisir quand nous sommes satisfaits, et les effets corporels sont nombreux : relâchement des muscles, sensation de plénitude, perte de la notion du temps. La pratique du sport est un excellent vecteur de plaisir, d’ailleurs certains sportifs parlent d’état extatique après un effort intense.

Pour l’acte sexuel, on parlera d’orgasme lorsque le plaisir est très intense. Comme la nature est bien faite, nous sécrétons grâce à notre cerveau, des molécules (des neuromédiateurs) qui impactent nos neurones dès que la situation est agréable. Nous ressentons alors une sensation de plaisir plus ou moins forte selon l’intensité de la situation. Nous libérons des hormones du plaisir, des endorphines et de la dopamine, dont le plaisir sexuel est un des meilleurs stimulants.

Difficile de ne pas vouloir devenir accroc au plaisir quand on connaît les effets bénéfiques sur le corps. Mais attention à ne pas tomber dans un état de dépendance car le plaisir est une drogue dure…

Du plaisir à l’amour, il n’y a qu’un pas!

Là aussi notre cerveau va travailler. Généralement, avant d’être amoureux de quelqu’un, il y a une phase de désir et de séduction. L’hormone libérée en question est la testostérone (désir sexuel) produite aussi bien par les femmes que les hommes. puis vient la lulibérine, au début de la relation sexuelle (recherche de contact physique). Après l’acte sexuel, le cerveau produit de l’ocytocine, c’est l’hormone de l’attachement.

Ainsi la boucle est bouclée. Soyez heureux, faites du sport et faites l’amour.

 

 

 

You may also like...